Autodidacte, moi ? Par Richard Fulham

Jun 12, 2020

J'ai plus de 37 ans d'expérience au compteur en art et métier d'art!

Dans les années 70 lorsque j'ai choisi de devenir un céramiste-potier, j'ai alors décidé de suivre des cours dans une école professionnelle de céramique. Lors de mon retour aux arts visuels en 1996, j'ai volontairement choisi de faire le parcours inverse et de faire mon propre apprentissage des arts visuels de façon autodidacte.

Que signifie être autodidacte ?

Selon la définition du dictionnaire,  autodidacte: " Personne qui s’est instruit par elle-même, sans maître "

Mes 2 questions pour ceux qui veulent suivre cette route.

  1. Est-ce que j'ai réellement le goût et la patience de parcourir 100 chemins différents en expérimentations pour peut-être n’aboutir nulle part ?
  2. Est-ce que je suis prêt à renoncer à la sécurité d'apprentissage, à accepter les échecs par dizaines simplement dans le but de trouver une avenue ou une solution par moi-même dans un délai non défini ?

Qu’est-ce que vous devez avoir ?

Si vous répondez oui à l'une ou à l'autre des questions…ce n'est pas pour vous ! Car il faut les 2.

Ça demande énormément de patience, de passion, de motivation, de temps et d'acceptation des échecs pour se sentir confortable en tant qu'artiste autodidacte. Il faut renoncer à la sécurité et je ne parle pas ici de la sécurité financière, mais de la sécurité que représente l'apprentissage d'une technique donnée en atelier ou dans  un cours d'art par un professionnel.

Nous conviendrons que pour apprendre à jouer du piano il est beaucoup plus simple et plus rapide de suivre des cours donnés par un musicien reconnu et compétent que de " bûcher" par oreille ou d'apprendre par soi-même à lire la musique…alors, pourquoi faire autrement en arts visuels ?

Il faut assumer son choix

La démarche d'un artiste autodidacte est constamment semée d'embûches, de détours et d'échecs. Mais c'est une  grande satisfaction que l'on ressent lorsque l'on trouve par soi-même les solutions. Cette attitude correspond à mon caractère et tempérament. Je suis un artiste qui a choisi volontairement ce parcours particulier depuis 25 ans et chaque matin dans mon atelier je  suis toujours aussi attiré vers la recherche et déterminé à trouver les solutions aux problèmes rencontrés. Le diplôme ne représente rien pour moi. C'est la qualité, l'originalité de mon travail d'artiste et mon évolution qui compte.

ÊTRE AUTODIDACTE, UNE CLÉ POUR RÉUSSIR ?

Pourquoi faire un tel choix alors qu'il serait si simple de m'inscrire aux Beaux-Arts ou à un atelier donné par un artiste compétent qui connaît sa matière?

Réponse: Pour le défi et l'aventure que représentent l'apprentissage par soi-même, la découverte de nouvelles voies d'expression et  l'expérimentation. Cette démarche développe énormément le sens de la  débrouillardise. Résister au conformisme et apprendre à contrôler sa peur face à un problème en réagissant rapidement en se plaçant en mode solutions. Découvrir une nouvelle façon de faire me passionne et me pousse à transmettre mon savoir aux autres par mes ateliers.

Je ne suis pas complètement coupé des artistes et de l'histoire de l'art. Il m'arrive de lire des livres sur une technique ou sur la vie d'un artiste, mais à mon rythme et selon mon besoin.

 " L'inconnu m'attire ! Je suis un explorateur des couleurs et des textures, toujours à la recherche d'un chemin nouveau. Musique classique le matin, électronique l'après-midi et jazz le soir sont mon univers musical qui stimule mon imaginaire.

Richard tu n'as pas peur de te faire imiter et que des artistes te piquent ta technique ?

On me pose souvent cette question lors de mes ateliers:

Richard tu n'as pas peur de te faire imiter et que des artistes te piquent ta technique ?

Réponse: Non. Si pour certaines personnes je deviens pour elles un artiste ayant une certaine influence dans leur travail par l'apprentissage de mes techniques, tant mieux ! Ceci rencontre parfaitement ma mission d'artiste que je me suis donnée en début de carrière. Pour ma part je suis toujours ailleurs dans mon projet de recherche. Le temps m'est compté, car j'ai plus de vécu que ce qui m'en  reste devant moi, alors je n'ai aucune attache ni aucun frein. La surprise de la découverte m'attend, pour moi comme pour vous.

Pour les centaines d'adultes qui depuis plus de 25 ans ont déjà suivi un ou plusieurs de mes ateliers et pour ceux et celles qui sont à venir: mes connaissances, explorations, techniques et trucs d'artiste vous attendent.

Au Plaisir !

Richard Fulham, peintre-collagiste et techniques mixtes

Professeur chez Arts 2.0

www.richardfulham.net            [email protected]

Pour ne rien manquer

Restez connecté à nos articles de blogue, nos nouveautés et autres.

Nous ne partageons pas votre courriel ni vos infos

S'inscrire
Close

 

Pour ne rien manquer, c'est ici