Les différentes techniques utilisées en peinture acrylique - Partie 1

Sep 23, 2020

Quelles sont les différentes techniques utilisées en peinture acrylique?

Pour réaliser une œuvre d'art, la peinture acrylique est une excellente alternative. Née dans les années 60, celle-ci a vite conquis les artistes pour ses propriétés uniques. De plus, elle mixte des méthodes de la peinture à l'huile et de l'aquarelle et offre en conséquence de nombreuses possibilités en matière de techniques picturales. En voici quelques unes que vous pouvez d'ailleurs aborder durant vos cours de peinture acrylique avec Mimi Vézina.

1- Les lavis

La peinture acrylique au lavis consiste à peindre avec de la peinture acrylique diluée dans de l'eau ou avec un médium adapté. Le mélange obtenu est un jus d'acrylique transparent évoqué par  l'aquarelle et permettant, de ce fait, une multitude de résultats.

Notez cependant que la peinture acrylique devient insoluble à l'eau une fois sèche. Dès lors, il vous sera impossible d'utiliser des techniques de l'aquarelle pour estomper ou étaler les couleurs.

Tout comme pour l'aquarelle, le lavis n'utilise pas le blanc, car le fond de la toile suffira pour éclaircir les couleurs. En effet, le fait ajouter du blanc dans le jus donne de la gouache, qui est à la fois couvrante et opaque.

2- Les glacis

Le glacis quant à lui est une technique picturale consistant à superposer de fines couches de peinture transparentes pour modifier la couche précédente et donner de la profondeur aux aplats. De plus, avec un fond monochrome, le glacis permet de définir la composition tonale de la toile. Il permet de diversifier les couleurs, mais aussi de les adoucir lorsqu'elles sont trop vives, sans affecter la nuance . Cette technique rappelle celle du lavis ou de l'aquarelle. Mais cette fois-ci, la peinture acrylique est diluée uniquement avec du médium mat ou brillant et non avec de l'eau et l'on peut travailler avec des couleurs opaques.

3- Les aplats opaques

L'acrylique permet également de réaliser de la peinture opaque . Celle-ci est plus intéressante que les techniques jouant sur la transparence, car il suffit de remettre une couche afin de rectifier un détail ou mieux répartir les couleurs. Les aplats opaques permettent aussi de dissimuler la couche précédente, même avec des couleurs vives ou foncées. Dans ce cas précis, on peut commencer avec l'application d'une couche de blanc pour rabattre cette couleur plus soutenue.

4- Les empâtements

Cette technique, appelée aussi empâtement , consiste à donner de l'épaisseur à la peinture. Dès lors, les traces de brosse, de couteau ou de spatule deviennent très visibles, même après le séchage. L'empâtement offre de créer des reliefs originaux sur tout le tableau, ou bien de mettre en avant des détails de la toile, par exemple un élément situé au premier plan. Comme la peinture acrylique sèche plus vite, notamment celle en tube, elle est parfaitement indiquée pour cette technique picturale.

La semaine prochaine, nous aborderons: la peinture au couteau, la peinture sur fond humide, la peinture à l'éponge et les masques. 

Notre artiste Mimi Vézina utilise la plupart de ces techniques dans ses cours. Vous pouvez voir son offre de cours en cliquant ici.

Pour ne rien manquer

Restez connecté à nos articles de blogue, nos nouveautés et autres.

Nous ne partageons pas votre courriel ni vos infos

S'inscrire
Close

 

Pour ne rien manquer, c'est ici