Quand l’inspiration créatrice nous lâche

Le manque d'inspiration créatrice, appelé également, le syndrome de la page blanche, de la toile vierge ou du papier de dessin neuf, vous connaissez? 

On a souvent le vertige quand il s'agit de créer. 

Il faut dire que, symboliquement, le vide nous ouvre à tous les possibles, même à une liberté totale. Enfin, si on ne se laisse pas museler par l'autocensure et la peur de l'échec.

 Et cette crainte d'échouer, on ne s'en débarrasse jamais vraiment!

 En fait, on apprend à créer malgré elle.

Faut-il attendre l'inspiration créatrice?

 Pour certains, c'est un absolu, qui nécessite beaucoup de patience et exige même une ambiance propice dans un environnement particulier. 

Pour d'autres, il s'agit d'une excuse à peine déguisée pour éviter d'admettre une tendance à remettre à plus tard. 

Puis il y a...

Poursuivre la lecture
Close

 

Pour ne rien manquer, c'est ici